Des rafles au pays de l'hiver... Une série historique [1] nommée 19 fois aux ''Écrans Canadiens'' du 27-31 mai 2024

Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :
2 Juin 7h - Par Pascal17300 - 780 vues
Des rafles au pays de l'hiver... Une série historique [1] nommée 19 fois aux ''Écrans Canadiens'' du 27-31 mai 2024

Nul besoin de vélodrome au pays hivernal chanté par Jules Vigneault : une politique colonialiste et particulièrement sordide y est (enfin) dévoilée. Du milieu du XXe s. à la fin des années 90 - hier, donc - l'État fédéral canadien a procédé, avec le concours actif des églises locales, à la rafle ''officielle'' de milliers d'enfants ''autochtones''.

20 000. Ce serait le nombre d'enfants enlevés à leurs familles pendant l'époque dénommée des ''Sixties Scoop'' [2]. Étaient-ils délinquants ? Tuberculeux, malades ou handicapés ? Rien de tout cela : leur principal problème résidait dans leur appartenance aux ''minorités autochtones'', qu'ils fussent Amérindiens, Inuits ou Métis notamment.

Leur destinée était ensuite toute tracée : direction, les pensionnats. Ou bien des familles ''adoptantes''. Où tout était fait pour ''extirper l'Indien'' de chez ces enfants-là. Pour qu'ils oublient leurs langues, leurs cultures et, surtout et d'abord, jusqu'à leur nom. Afin qu'ils perdent aussi tout contact - qui leur était formellement interdit - avec leur famille et deviennent des sujets ''normaux'' de sa Gracieuse Majesté.

Ces enfants furent donc ''placés'' ou parfois ''achetés'' principalement au Canada, mais aussi aux États-Unis et parfois jusqu'en Europe.

Aujourd'hui, la nuit comme le brouillard se dissipent et la neige fond au soleil de la vérité et de la mémoire : un 1er État a fini par présenter, en 2015, des excuses à des milliers d'Autochtones. Et ce n'était qu'un début...

N'empêche. Des mères autochtones jugées à risque étaient encore séparées de leur bébé dès la naissance en vertu d'un système controversé de signalements, officiellement abandonné par les provinces canadiennes entre 2019 et 2023 [3].

Ceci dit, il est rappelé à chaque épisode de la série que « Le nombre d'enfants autochtones placés n'a jamais été aussi élevé qu'aujourd'hui »

.../...

Dernier "Scoop" : "Little Bird" vient d'obtenir deux récompenses aux "Écrans canadiens" (1er juin 2024 à 2 h) : meilleure série et prix d'interprétation pour l'actrice principale, Darla Contois.

_______________

[1] : ''Little Bird'' (2023), diffusée actuellement (et disponible jusqu'en août 2024) sur Arte.
[2] : Littéralement ''Rafles des années 60'', qui en réalité s'étalèrent sur une bien plus longue période...
[3] : Source : AFP citant la chaîne québecoise TVA (21 mai 2024)

Pascal17300
"Tout va très bien, Madame la MarQuiz !"

Jouer à ce Quiz

1

Ce n'est peut-être pas un "scoop" pour tout le monde, mais peut-on encore ignorer l'expression de "Sixties Scoop" et la réalité historique qu'elle recouvre ?

Indice
[Les illustrations - qui servent d'indices - sont (parfois légèrement arrangées pour les besoins du quiz !) presque toutes issues de la série "Little Bird", à voir actuellement sur Arte.]
2

Dans quelle partie du monde ce ''phénomène'' s'est-il déroulé ?

Indice
[En bas, à droite, un emblème éloquent ?]
3

Mais qui a bien pu organiser cela, sur une grande partie du territoire canadien ?

Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :
4

De quelle manière étaient donc ''recrutés'' les enfants ?

Indice
...avec l'appui des forces de police le cas échéant...
5

Par quel(s) terme(s) furent désignées ces "opérations", par les travailleurs sociaux eux-mêmes ?

Indice
La branche qui ne cache pas la forêt...
6

Mais quel était ensuite le devenir de tous ces enfants des Peuples autochtones ?

7

Pour le grand public, le programme fut largement diffusé - notamment par voie de presse - sous le nom de ''AIM'', c.-à.-d. ... [Complétez !]

8

Sait-on aujourd'hui combien de personnes ont été concernées par le dénommé ''Sixties Scoop'' dans les milieux autochtones ?

9
1985 > Le juge en chef adjoint Edwin C. Kimelman de [...quelle province ?...], résume enfin clairement la situation générale et ses conséquences dans un rapport qui ne mâche pas ses mots : Complétez-les dans la conclusion ci-dessus.

1985 > Le juge en chef adjoint Edwin C. Kimelman de [...quelle province ?...], résume enfin clairement la situation générale et ses conséquences dans un rapport qui ne mâche pas ses mots : Complétez-les dans la conclusion ci-dessus.

10
XIX-XXe s. > Notons que cette ''politique indienne'' - sensiblement la même qu'aux USA - s'inscrit dans la logique oppressive des ''pensionnats indigènes'' : sur le million d'autochtones survivants, [...Combien d'enfants ?...] y ont été ''éduqués'' ?

XIX-XXe s. > Notons que cette ''politique indienne'' - sensiblement la même qu'aux USA - s'inscrit dans la logique oppressive des ''pensionnats indigènes'' : sur le million d'autochtones survivants, [...Combien d'enfants ?...] y ont été ''éduqués'' ?

Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :
11

2008-2015 > Tout ce (dé)terminera avec la ''Commission Vérité et Réconciliation", qui reprend les mêmes termes que d'autres pays [lesquels ?] ayant connu un processus comparable. Lesquels ?

12

En guise de constat, nous pouvons dire - tel que lu sur le générique de fin de la série ''Little Bird'' - qu'il [...Complétez !]

Indice
"Scoop" : "Little Bird" vient d'obtenir deux récompenses aux "Écrans canadiens" (1er juin 2024 à 2 h) : meilleurs série et prix d'interprétation pour son actrice principale, Darla Contois.