se connecter   + Créer un Quizz
Le Père-Lachaise (1) (personnalités de A à B)
 

Le Père-Lachaise (1) (personnalités de A à B)  

créé par emilierou… le 28 Nov. 2013, validé par xav38
Niveau moyen (67% de réussite)    30 questions - 243 joueurs
Juste après la Toussaint, l'idée m'est venue de faire une série de quiz (1 par mois) concernant le plus grand cimetière de Paris, le Père-Lachaise qui (je pense) rassemble avec le Panthéon le plus d'artistes et de personnalités éminents de notre histoire et essaierai de vous narrer les anecdotes et les histoires de ce lieu de recueillement ainsi que ces grands personnages.
Petites et grandes histoires insolites ou non, et personnalités qui ont fait la notoriété et l'histoire de la France et qui sont inhumés dans ce cimetière.
 
1
Ce cimetière se situe :
Ce cimetière se situe :
   
   
   
2
Après la fermeture le 1er décembre 1780 du cimetière des Innocents à cause d'une loi de 1765 interdisant les cimetières en ville, Paris commence à manquer de lieux d'inhumations et de recueils. Napoléon (1er consul) s'en aperçoit et décrète que toutes personnes riches ou pauvres et de toutes religions ont le droit de se recueillir auprès de leurs proches. Où se situait le cimetière des Innocents ?
   
   
   
3
Suite à ces constatations, il donne l'ordre au préfet de police de décréter la transformation des 17 hectares de  Mont-Louis  en cimetière de l'est parisien en 1803. À quel architecte  néo-classique  est confiée la conception de ce lieu ?
Suite à ces constatations, il donne l'ordre au préfet de police de décréter la transformation des 17 hectares de "Mont-Louis" en cimetière de l'est parisien en 1803. À quel architecte "néo-classique" est confiée la conception de ce lieu ?
   
   
   
Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement.
Merci de désactiver votre Adblock, ou de voir comment nous aider
en nous contactant à julien@quizz.biz
4
Plusieurs autres cimetières sont créés en dehors de la capitale à cette époque : celui de Montmartre (au nord) qui ouvre le 1er janvier 1825, le cimetière de Montparnasse (au sud), inauguré au début du XIXe siècle, le cimetière de Passy (à l'ouest), ouvert en 1820 et le cimetière de Belleville et du Père-Lachaise (à l'est). Mais quelle est la date et l'année de l'ouverture de ce dernier ?
Plusieurs autres cimetières sont créés en dehors de la capitale à cette époque : celui de Montmartre (au nord) qui ouvre le 1er janvier 1825, le cimetière de Montparnasse (au sud), inauguré au début du XIXe siècle, le cimetière de Passy (à l'ouest), ouvert en 1820 et le cimetière de Belleville et du Père-Lachaise (à l'est). Mais quelle est la date et l'année de l'ouverture de ce dernier ?
   
   
   
5
Petite anecdote : la première personne à y être inhumé est une petite fille de 5 ans nommée Adélaïde Paillard de Villeneuve dont le père exerce le métier de porte-sonnette dans le faubourg Saint-Antoine. Le cimetière faisait à sa création 17 hectares. Au fil des années, il doit s'agrandir (5 fois au total) en 1824, 1829, 1832, 1842 et enfin en 1850 pour arriver à une superficie de :
Petite anecdote : la première personne à y être inhumé est une petite fille de 5 ans nommée Adélaïde Paillard de Villeneuve dont le père exerce le métier de porte-sonnette dans le faubourg Saint-Antoine. Le cimetière faisait à sa création 17 hectares. Au fil des années, il doit s'agrandir (5 fois au total) en 1824, 1829, 1832, 1842 et enfin en 1850 pour arriver à une superficie de :
   
   
   
6
Venons-en maintenant à ce fameux personnage qu'est le père Lachaise, seigneur de La Chaise : "Je suis né au château d'Aix dans la Loire, près du village de Saint-Martin-la-Sauveté et décède à Paris le 20 janvier 1709. Religieux jésuite, de quel roi suis-je le confesseur pendant 34 ans ? "
   
   
   
7
Pourquoi ce cimetière porte-t-il le nom de ce religieux ?
   
   
   
8
Ce site est-il classé monument historique ?
   
   
9
Combien de concessions perpétuelles ce lieu compte-t-il aujourd'hui ?
Combien de concessions perpétuelles ce lieu compte-t-il aujourd'hui ?
   
   
   
10
Aujourd'hui, combien de personnes (environ) y sont inhumés ?
   
   
   
11
Le cimetière du Père-Lachaise comporte de nombreuses allées, classées en rues et en divisions (carrés). Combien en existe-t-il ?
Le cimetière du Père-Lachaise comporte de nombreuses allées, classées en rues et en divisions (carrés). Combien en existe-t-il ?
   
   
   
12
Commençons par les personnalités dont le nom de famille ou pseudonyme est A et B : né en 1079 près de Nantes, théologien, philosophe et compositeur, connu pour ma liaison avec Héloïse (intellectuelle du moyen âge), par nos lettres échangées durant notre vie, décédé en 1142, mes restes et ceux de ma bien-aimée sont transférés au Père-Lachaise le 16 juin 1817 dans la division n°7. Je suis :
   
   
   
13
Né le 24 janvier 1732 à Paris, je décède dans cette même ville d'apoplexie le 18 mai 1799. Écrivain, musicien, homme d'affaires et poète, on me doit des œuvres comme le  Barbier de Séville  en 1775,  Le mariage de Figaro  en 1778 ou encore  La mère coupable  en 1792. Figure emblématique du siècle des Lumières, ma tombe se situe dans la division n°28. Qui suis-je ?
Né le 24 janvier 1732 à Paris, je décède dans cette même ville d'apoplexie le 18 mai 1799. Écrivain, musicien, homme d'affaires et poète, on me doit des œuvres comme le "Barbier de Séville" en 1775, "Le mariage de Figaro" en 1778 ou encore "La mère coupable" en 1792. Figure emblématique du siècle des Lumières, ma tombe se situe dans la division n°28. Qui suis-je ?
   
   
   
14
Je suis né à Paris le 15 février 1739 et décède dans cette même ville le 6 juin 1813. Architecte de style "néo-classique", on me doit des constructions et certaines conceptions de projets comme le Père-Lachaise, l'hôtel de Montesquieu (1781) ou encore un palais qui porte mon nom dans la capitale, je suis inhumé dans la division n°11. Je me nomme :
   
   
   
15
Né à Belley (Ain) en 1755, décédé à Paris (1826), député du Tiers-état pendant la révolution, célèbre gastronome, je reste dans l'histoire grâce à un pâtissier qui crée un gâteau à mon nom en 1856. Cette pâtisserie est une sorte de baba au rhum, sans raisins secs et en forme de couronne et généralement garni de crème imbibé d'un sirop au rhum. Ma sépulture se situe dans la division n°28. Je suis :
   
   
   
16
Né vicomte en 1755 à Fox-Amphoux (Var), je décède oublié de tous et souffrant de diverses infirmités le 29 janvier 1829 à Chaillot (qui était à l'époque un village près de Paris). Ma sépulture se situe dans la division n°28. Homme politique, député à la Convention pendant la révolution, j'apparais comme un homme indispensable de la transition vers le Directoire dont je suis l'un des directeurs :
   
   
   
17
Romancier, dramaturge, journaliste, imprimeur et critique littéraire, né à Tours le 20 mai 1799 et décédé à Paris le 18 août 1850 à 23h30mn, je suis enterré dans la division n°48. On me doit entre autres des œuvres comme "La Peau de chagrin" (1831), "Le Colonel Chabert" (1835) ou "Le lys dans la vallée" en 1836. Je me nomme :
   
   
   
18
Je suis née le 16 mars 1822 à Bordeaux et décède à la suite d'une promenade en forêt où j'attrape une congestion pulmonaire le 25 mai 1899 à Thomery (Seine-et-Marne) et inhumée dans la division n°74. Artiste-peintre réaliste et sculptrice, on me doit des œuvres comme "Labourage Nivernais" (1849), "Le roi de la forêt" (1878) ou encore "Veaux" en 1879. Je m'appelle :
   
   
   
19
Je suis un compositeur de style romantique, né le 25 octobre 1838 à Paris et décédé d'un infarctus dans la nuit du 2 au 3 juin 1878 à Bougival (Yvelines). Ma sépulture se situe dans la division n°68. J'ai composé des œuvres comme "Chants du Rhin" (1865), "l'Arlésienne" (1872), mais ma plus célèbre composition est un opéra : "Carmen" en 1875. Qui suis-je ?
   
   
   
20
Née à Paris en 1844 et décédée dans cette même ville le 26 mars 1923, inhumée dans la division 44, surnommée "La Voix d'or", "La Divine" ou encore "La Scandaleuse". Considérée comme l'une des plus grandes tragédiennes, je suis aussi connue comme l'une des "cocottes" les plus demandées de mon temps. Amputée de la jambe droite suite à une gangrène, j'interprète des rôles comme "L'Aiglon". Je suis :
   
   
   
21
Physicien et médecin, je suis né à Amiens le 23 octobre 1844. Je découvre la radioconduction. Précurseur de la radio, je reçus dans ma vie plusieurs distinctions comme entre autres membre associé de l'Académie royale de Belgique en 1910 ou membre de l'Académie des sciences. Je disparais à l'âge avancé de 95 ans le 24 mars 1940 et suis inhumé dans la division n°10. Je me nomme :
   
   
   
22
Je suis né le 27 janvier 1852 à Uzel (Côtes-d'Armor). Inspecteur général des ponts et chaussées, je suis le père du métro parisien avec Edmond Huet. D'ailleurs une station porte mon nom et a été inaugurée en 1933 ainsi que l'ancienne place du Maine. Je décède dans la capitale le 3 août 1936 et suis inhumé dans l'indifférence générale. Mon corps repose dans la division n°82. Je me nomme :
   
   
   
23
Je suis né à Paris le 22 avril 1853. Fondateur du premier bureau d'identification criminelle, criminologue, inventeur de l'anthropométrie judiciaire, mon système est utilisé jusqu'en 1970 où il est détrôné par la prise des empreintes digitales. Je décède dans la capitale le 13 février 1914 et suis inhumé dans la division n°89. Qui suis-je ?
Je suis né à Paris le 22 avril 1853. Fondateur du premier bureau d'identification criminelle, criminologue, inventeur de l'anthropométrie judiciaire, mon système est utilisé jusqu'en 1970 où il est détrôné par la prise des empreintes digitales. Je décède dans la capitale le 13 février 1914 et suis inhumé dans la division n°89. Qui suis-je ?
   
   
   
24
Homme politique, né en 1862 dans les Basses-Pyrénées. Ministre des Travaux publics, de l'Intérieur, Garde des sceaux, président du conseil du 22 mars au 9 décembre 1913, je décède accidentellement alors que je suis ministre des Affaires étrangères par une balle tirée par un policier lors de l'attentat du roi Alexandre 1er de Yougoslavie le 9 octobre 1934 à Marseille. Je suis :
Homme politique, né en 1862 dans les Basses-Pyrénées. Ministre des Travaux publics, de l'Intérieur, Garde des sceaux, président du conseil du 22 mars au 9 décembre 1913, je décède accidentellement alors que je suis ministre des Affaires étrangères par une balle tirée par un policier lors de l'attentat du roi Alexandre 1er de Yougoslavie le 9 octobre 1934 à Marseille. Je suis :
   
   
   
25
Né polonais le 25 août 1880 à Rome, je suis considéré comme un des poètes et écrivains majeurs du début du XXe siècle. Brigadier pendant la 1re guerre mondiale, je suis blessé par un éclat d'obus à la tempe le 17 mars 1916. Je décède de la grippe espagnole et suis enterré dans la division n°86. On me doit des œuvres comme :  Poème à Lou  ou  L'Enchanteur pourrissant . Je me nomme :
Né polonais le 25 août 1880 à Rome, je suis considéré comme un des poètes et écrivains majeurs du début du XXe siècle. Brigadier pendant la 1re guerre mondiale, je suis blessé par un éclat d'obus à la tempe le 17 mars 1916. Je décède de la grippe espagnole et suis enterré dans la division n°86. On me doit des œuvres comme : "Poème à Lou" ou "L'Enchanteur pourrissant". Je me nomme :
   
   
   
26
Je suis né le 2 janvier 1880 à Paris. Diplômé de Supelec (École supérieure d'électricité), je deviens constructeur d'avions et suis un des fondateurs de la compagnie  Air-France . Décédé le 4 mai 1955 à Saint-Germain-en-Laye, je repose dans la division n°11. Qui suis-je ?
Je suis né le 2 janvier 1880 à Paris. Diplômé de Supelec (École supérieure d'électricité), je deviens constructeur d'avions et suis un des fondateurs de la compagnie "Air-France". Décédé le 4 mai 1955 à Saint-Germain-en-Laye, je repose dans la division n°11. Qui suis-je ?
   
   
   
27
De mon vrai nom François Gilbert Léopold Silly, je suis né le 24 octobre 1927 à Toulon. Auteur-compositeur, interprète et acteur, on me surnomme  Monsieur 100 000 volts  ou  Cravate à pois . On me doit entre autres des tubes inoubliables comme  Et maintenant  en 1961 ou  C'est en septembre  en 1979. Grand fumeur, je décède d'un cancer du poumon le 18 décembre 2001 à Paris. Je suis :
De mon vrai nom François Gilbert Léopold Silly, je suis né le 24 octobre 1927 à Toulon. Auteur-compositeur, interprète et acteur, on me surnomme "Monsieur 100 000 volts" ou "Cravate à pois". On me doit entre autres des tubes inoubliables comme "Et maintenant" en 1961 ou "C'est en septembre" en 1979. Grand fumeur, je décède d'un cancer du poumon le 18 décembre 2001 à Paris. Je suis :
   
   
   
28
Décédé le 11 octobre 2012 à Paris à la veille de mon anniversaire de la maladie de Charcot (sclérose latérale amyotrophique). Je suis un chanteur des années 60, né à Paris le 12 octobre 1941, de mon vrai nom Jean-François Grandin. On me doit des titres comme  Allô Maillot 38-37  en 1964 ou  Da doo ron ron  en 1963. Ma sépulture se situe dans la division n°25. Je me nomme :
Décédé le 11 octobre 2012 à Paris à la veille de mon anniversaire de la maladie de Charcot (sclérose latérale amyotrophique). Je suis un chanteur des années 60, né à Paris le 12 octobre 1941, de mon vrai nom Jean-François Grandin. On me doit des titres comme "Allô Maillot 38-37" en 1964 ou "Da doo ron ron" en 1963. Ma sépulture se situe dans la division n°25. Je me nomme :
   
   
   
29
Né à Paris le 1er décembre 1947, auteur-compositeur-interprète et acteur, je suis le chanteur le plus récompensé aux  Victoires de la musique  avec 12 trophées. On me doit des chansons comme  Gaby oh Gaby  en 1980,  Vertige de l'amour  en 1981 ou encore  Osez Joséphine . Je décède d'un cancer du poumon à l'hôpital Saint-Joseph à Paris et suis inhumé dans la division n°13. Je me nomme :
Né à Paris le 1er décembre 1947, auteur-compositeur-interprète et acteur, je suis le chanteur le plus récompensé aux "Victoires de la musique" avec 12 trophées. On me doit des chansons comme "Gaby oh Gaby" en 1980, "Vertige de l'amour" en 1981 ou encore "Osez Joséphine". Je décède d'un cancer du poumon à l'hôpital Saint-Joseph à Paris et suis inhumé dans la division n°13. Je me nomme :
   
   
   
30
Terminons ce 1er quiz sur  Les personnalités du Père-Lachaise  par un chanteur-compositeur-interprète et acteur. Né à Paris en 1956, on me doit des titres comme  Soleil d'hiver ,  L'Italien  ou encore  Louise  tube de l'été 1982. Demi-frère d'un des grands gangsters du  Gang des postiches , je succombe d'une crise cardiaque le 13 octobre 2010 dans la capitale, je suis inhumé dans la division n°44
Terminons ce 1er quiz sur "Les personnalités du Père-Lachaise" par un chanteur-compositeur-interprète et acteur. Né à Paris en 1956, on me doit des titres comme "Soleil d'hiver", "L'Italien" ou encore "Louise" tube de l'été 1982. Demi-frère d'un des grands gangsters du "Gang des postiches", je succombe d'une crise cardiaque le 13 octobre 2010 dans la capitale, je suis inhumé dans la division n°44
   
   
   
Quizz.biz ne certifie pas l'exactitude des réponses, contactez Emilierouge !

Que penses-tu de ce Quiz ?
Si vous souhaitez réagir à ce quizz, créez votre compte ou connectez-vous !

Tous les commentaires (7)
7    1    0    0   



4 mai 2014



22 janvier 2014



4 janvier 2014
Bonne idée !!


12 décembre 2013

Zxcellent!



3 décembre 2013
Sympa facile avec les personnalites mais je plante sur les chiffres


2 décembre 2013



28 novembre 2013