se connecter   + Créer un Quizz
Les As de la Grande Guerre
 

Les As de la Grande Guerre  

créé par emilierou… le 2 Mai 2015, validé par Besanthile
Niveau difficile (54% de réussite)    21 questions - 261 joueurs
Découvrez ou redécouvrez ces grands aviateurs de la Première Guerre mondiale.
 
1
Meilleur pilote britannique de la Grande Guerre avec 73 victoires, je vois le jour en mai 1887. Surnommé "Mick", borgne (je porte un œil de verre), connu pour avoir une peur panique du feu, je n'embarquais jamais sans mon pistolet pour pouvoir me suicider au cas ou où j'étais abattu. Descendu le 25 juillet 1918 au-dessus de Lillers (Pas-de-Calais), mon corps sera retrouvé à 250 m de mon avion.
   
   
   
2
Né en mai 1888 à Mustapha (Algérie), connu comme joueur de rugby à 15 (le stade de l'US Dax porte d'ailleurs mon nom depuis 2001), je compte avec ce sport six sélections en équipe de France. Recensant 35 victoires (surtout sur des ballons d'observation allemands), je me fais descendre le 16 septembre 1918 au-dessus de Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle), par l'as allemand Georg Von Hantelmann :
   
   
   
3
Pilote italien né à Lugo en mai 1888, je compte à mon actif 34 victoires. Plus grand as de mon pays, mon avion (un Spad S.XIII) , était reconnaissable par l'emblème d'un cheval noir cabré qui se situait sur la carlingue et qui sera après guerre repris par Ferrari en mon honneur. Je décède abattu par les Autrichiens le 19 juin 1918 au-dessus de Trévise, je me nomme :
   
   
   
Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement.
Merci de désactiver votre Adblock, ou de voir comment nous aider
en nous contactant à julien@quizz.biz
4
As russe, né en janvier 1889, je totalise 17 victoires. Suite à la Révolution russe d'octobre 1917 qui voit l'arrivée des bolcheviques au pouvoir et à l'armistice signé avec l'Allemagne le 15 décembre, je m'engage dans l'armée des Russes blancs fidèles au tsar. Combattant Lénine et les siens, je perds la vie dans mon avion, aux alentours du 03 mars 1918 sans doute en me suicidant. Qui suis-je ?
   
   
   
5
Meilleur aviateur américain avec 26 victoires, surnommé "Eddie", je vois le jour à Colombus (Ohio) en octobre 1890. Devenu en 1938 dirigeant de la compagnie aérienne Earstern Air Lines, je contribue énormément à son développement. Je décède à Zurich (Suisse) en juillet 1973. En 1980, en hommage, ma ville natale rebaptise sa base aérienne à mon nom, mais quel est-il ?
   
   
   
6
Né en 1892, je suis le 3e plus grand as français avec 43 victoires. Mon avion (un Nieuport 17) est reconnaissable à son emblème : une tête de mort aux tibias entrecroisés, surmontée par un cercueil entouré de deux chandeliers, le tout dessiné dans un cœur noir. Je disparais le 08 mai 1927 avec l'aviateur François Coli à bord de "L'Oiseau Blanc" en tentant la traversée Paris-New York sans pauses.
   
   
   
7
As des as, légende la Première Guerre mondiale, surnommé "Le Baron Rouge", je nais en mai 1892 en Allemagne à Breslau. Comptabilisant 80 victoires à mon actif, je me fais finalement abattre par un tir de mitrailleuse au-dessus de Vaux-sur-Somme (Somme) le 21 avril 1918. Touché, j'arrive tout de même avant de m'éteindre à poser mon Fokker Dr.I peint en rouge vif. Je me nomme :
   
   
   
8
Pilote belge, né à Watermael-Boitsfort en juillet 1892, je comptabilise à bord de mon Hanriot HD1 37 victoires. Surnommé par les allemands le "Diable bleu" (mon avion est peint en bleu turquoise) ou le "Chasseur de Drachens" (ballon de repérage de l'artillerie) par mes coéquipiers, je suis gravement blessé en octobre 1918 et amputé d'une jambe. Anobli après guerre, je m'éteins à Anvers en 1986 :
   
   
   
9
Auteur de 41 victoires, quatrième as français de la Grande Guerre, je vois le jour à Bizerte (Tunisie) en juillet 1892. Fait rare, mon appareil ne sera jamais touché par une seule balle durant le conflit. Je décède (ironiquement) le 11 novembre 1924 dans ma ville natale, lors d'une démonstration dans le cadre d'une inauguration d'un monument à la gloire de Roland Garros. Je me nomme :
   
   
   
10
Aviateur allemand, né à Rosenheim en janvier 1893, j'enregistre 22 victoires. Tristement connu pour être un des bras droits d'Hitler, j'occupe entre autres les postes de ministre de l'Air et ministre de l'Économie. Condamné à mort au procès de Nuremberg en octobre 1946 pour complots, crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, je préfère me suicider. Je suis :
   
   
   
11
Neuvième as français de la Grande Guerre, je vois le jour à Eix-Abaucourt (Meuse) en janvier 1894. Surnommé "le Père", "l'Inimitable" ou encore "l'Increvable", on me reconnaît facilement grâce à ma canne qui ne me quitte jamais. Faisant partie comme Georges Guynemer du groupe des Cigognes, je suis l'auteur de 24 victoires. Abattu au-dessus de Reims le 25 mai 1917, je suis ?
   
   
   
12
Né en février 1894 à Ontario (Canada), je suis le plus grand as et aviateur canadien avec 72 victoires. Décédé le 11 septembre 1956, je suis depuis quelques années sujet à contre verse par les historiens de mon pays, concernant mes succès aériens qui auraient été enjolivés par ma part. Prenant une telle dimension, elle fut le sujet d'une enquête par le Sénat du Canada. Mais qui suis-je ?
   
   
   
13
As des as français, né à Saulcy-sur-Meurthe (Vosges) en mars 1894, je compte à mon palmarès 75 victoires. Surnommé "la Cigogne Blanche", je deviens après guerre de 1919 à 1924 député de mon département natal. Marié à Irène Brillant, actrice, sociétaire de la Comédie-Française, je décède subitement à mon domicile parisien d'un accident vasculaire cérébral le 18 juin 1953. Je me nomme :
   
   
   
14
Je vois le jour en septembre 1894 à Mossel Bay (Afrique du Sud). Plus grand pilote de mon pays, je totalise à mon actif 54 victoires, qui me vaut de recevoir la "Victoria Cross" (plus grande distinction militaire anglaise). Je décède le 21 juin 1921 lors d'un entraînement en vue d'un meeting aérien. Je m'appelle :
   
   
   
15
Second as français de la Grande Guerre, je nais à Paris en décembre 1894. Couronné de 54 victoires, je suis capable de piloter sur divers types d'avions, tous peints en jaune et baptisés "Le Vieux Charles". Faisant partie de l'escadrille des Cigognes, je suis abattu sept fois, avant de me faire descendre définitivement le 11 septembre 1917 au-dessus de Poelkapelle (Belgique). Je suis :
   
   
   
16
As anglais, je nais à Gilligham en mars 1895. Détenteur de 57 victoires, je meurs le 09 juillet 1918. Ce jour-là, rejoignant ma nouvelle affectation sous un temps et un vent très mauvais, je me trompe de piste et atterris à Auxi-le-Château (Pas-de-Calais). Voyant mon erreur je redécolle, mais une panne technique survient alors et m'envoie dans le décor, mais qui suis-je ?
   
   
   
17
Aviateur austro-hongrois, je nais à Decin (République tchèque) en octobre 1895. Comptabilisant 32 victoires, je combats principalement sur le front serbe et albanais, avant de terminer la guerre sur celui de l'Italie. Devenu instructeur après-guerre pour la Lufwaffe, je m'éteins à Attersee (Autriche) le 1er août 1981. Je me nomme :
   
   
   
18
Pilote allemand, né à Francfort en avril 1896, je détiens 62 victoires. Tournant après le conflit plusieurs films où j'interprète mon propre rôle, je dirige pendant la Seconde Guerre mondiale sous les ordres de Göring le ministère de l'Air. Suite à l'échec de la bataille d'Angleterre, je me vois très contesté. Toujours soutenu par Hermann, je finis par me suicider le 17 novembre 1941 :
   
   
   
19
Pilote suisse (bien que je sois né à Paris en août 1897), je compte à mon actif 5 victoires. Prenant la nationalité française en 1919, je sers en tant que capitaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Rentrant en résistance lors de la capitulation en juin 1940, je décède le 24 mai 1988 à Louveciennes (Yvelines). Je m'appelle : (N'ayant aucune photo de lui, je vous mets son avion, un Spad XIII).
Pilote suisse (bien que je sois né à Paris en août 1897), je compte à mon actif 5 victoires. Prenant la nationalité française en 1919, je sers en tant que capitaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Rentrant en résistance lors de la capitulation en juin 1940, je décède le 24 mai 1988 à Louveciennes (Yvelines). Je m'appelle : (N'ayant aucune photo de lui, je vous mets son avion, un Spad XIII).
   
   
   
20
As indien, né à Calcutta, je sers pendant la Grande Guerre au sein du Royal Flying Corps, puis de la Royal Air Force. Surnommé Laddie, je totalise 10 victoires avant de me faire descendre au-dessus de Estevelles (Pas-de-Calais) lors d'un combat qui m'oppose à des Fokker D.VII. Je suis :
   
   
   
21
Et terminons ce quiz, en rendant hommage à une escadrille de volontaires américains constituée en 1916 et qui est sous commandement français. Nommé du nom d'un héros français de la guerre d'indépendance des États-Unis, comment s'appelait ce dernier, ainsi que cette unité ? (Photo : Emblème de l'escadrille) .
   
   
   
Quizz.biz ne certifie pas l'exactitude des réponses, contactez Emilierouge !

Que penses-tu de ce Quiz ?
Si vous souhaitez réagir à ce quizz, créez votre compte ou connectez-vous !

Tous les commentaires (5)
5    0    0    0   
Bravo ! Très bon quiz et pas facile. J'ai appris plein de choses. Je sauve l'honneur grâce au sans-faute sur les francais.
Un bon quiz qui permet également de rappeler que la première guerre mondiale ne fut pas seulement une affaire franco-allemande et que beaucoup de pauvres types qui n'avaient rien demandé et qui n'avaient surement jamais entendu parler de Verdun ou de la Somme sont venus se faire tuer sur notre sol. Et tout ça pour un résultat dérisoire.


30 avril 2016
Parfait merci


6 avril 2016



21 mai 2015


Honte sur moi
Mais j'ai appris beaucoup. Merci
Il manquait Kessel, dommage : celui-la je le connaissais, c'est un des auteurs que j'aime +++++


7 mai 2015
Dans le fond, pas si difficile que cela!

Excellent quizz!


2 mai 2015