Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :

Alain Decaux raconte...'Ma vie'
 

Alain Decaux raconte...'Ma vie'  

créé par emilierou… le 10 Avril 2016, validé par nwt
Niveau moyen (68% de réussite)    17 questions - 44 joueurs
Petit hommage modeste à ce grand homme de lettres, de la télévision, de la radio et surtout grand historien qui vient de nous quitter à 90 ans, le 27 mars dernier. (Et merci à lui de m'avoir donné la passion de l'Histoire à travers ses récits).
 
1
Fils de l'avocat Francis Decaux et de Louise Tiprez, dans quelle ville du département du Nord ai-je vu le jour, le 23 juillet 1925 ? (Photo : beffroi de cette commune).
   
   
   
2
Passionné depuis mon enfance par l'Histoire en général, je dois ma vision de cette dernière à mon grand-père, Henri Decaux, instituteur faisant partie des "Hussards noirs de la IIIe République", qui me disait : "L'Histoire de France est la construction d'un roman national qui mythifie le passé". Mais qu'appelait-on "les Hussards noirs" ?
   
   
   
3
Enfant, je vais à l'école à Wattignies; ensuite, j'étudie au lycée Faidherbe à Lille, puis à Paris au lycée Janson-de-Sailly et à la faculté de droit. Intéressé depuis mon enfance par l'Histoire, je me fais influencer par les romans d'Alexandre Dumas et d'un auteur dramatique et historien (1855-1935) qui écrivit entre autres "La Compagnie de Jéhu", en 1930. Mais pourriez-vous me donner son nom ?
   
   
   
Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :
4
Je décide aussi en parallèle de suivre des cours d'Histoire à la Sorbonne. Dès l'âge de 13 ans, je voue une admiration à un dramaturge, acteur, metteur en scène, réalisateur et scénariste. Je fais sa connaissance au début des années 1940 et lui demande de pouvoir jouer une de ses pièces, ce qu'il accepte gentiment. Mais quel est le nom de cette personne que j'appelais "maître" ?
   
   
   
5
En 1944, mobilisé, j'apprends l'arrestation du "maître", et m'arrange de suite à faire partie des militaires chargés de garder sa maison. En souvenir, il m'invita régulièrement après-guerre à venir chez lui jusqu'au moment de sa rencontre avec l'actrice Lana Marconi qui m'offrit une pierre précieuse qui ornera plus tard la poignée de mon épée d'académicien. Mais quelle est-elle ?
   
   
   
6
Journaliste, je publie mes premiers articles en 1946. En 1949, je sors mon deuxième livre "Letizia : Napoléon et sa mère", qui se verra récompensé par le prix d'Histoire de l'Académie française. Le 18 octobre 1951, je crée avec Jean-François Chiappe et André Castelot, ma première émission radio intitulée "La Tribune de l'Histoire". Sur quelle station était-elle diffusée ?
   
   
   
7
En 1957, je crée ma première émission de télévision avec l'aide du scénariste et réalisateur Stellio Lorenzi et de André Castelot (qui la co-présentera avec moi), pour la chaîne RTF Télévision, qui deviendra la première chaîne de l'ORTF (ancêtre de TF1). Cette série comptera 39 épisodes et se termina en 1966. Mais quel est le nom de cette émission ?
   
   
   
8
En 1966, je co-écris avec le réalisateur Bernard Borderie (1924-1978), un des cinq films de sa série "Angélique", interprétée par la superbe actrice Michèle Mercier et tiré du roman d'Anne et Serge Golon. Mais sur lequel de ces films ai-je aidé à l'écriture ?
   
   
   
9
En 1960, je fonde la revue "L'Histoire pour tous" et deviens de 1969 à 1971 directeur d'un magazine d'Histoire. Pourriez-vous me citer ce mensuel qui existe depuis 1909 ?
   
   
   
10
Connu pour mes talents de conteur, je crée, en 1969, pour l'ORTF une émission qui sera diffusée par la suite sur la deuxième chaîne (Antenne 2). Émis durant l'été entre le 10 juillet 1969 et le 13 juillet 1987, d'une durée au départ de quinze minutes, puis trente minutes en 1970, elle passe enfin en 1971 à quarante-cinq minutes. Quel est le nom de cette émission d'Histoire qui forgera mon style ?
   
   
   
11
En 1974, je signe "l'appel de chrétiens pour la libération de tous les hommes", en faveur d'un candidat à l'élection présidentielle. Quel est le nom de ce politicien ?
   
   
   
12
En 1978, j'écris, avec l'aide de Georges Soria historien, journaliste et auteur dramatique (1914-1991), les textes d'un spectacle musical de Robert Hossein, tiré d'un roman de Victor Hugo dont le titre est :
   
   
   
13
1979, voit ma consécration. Je suis en effet élu à l'Académie française au fauteuil n°9, succédant ainsi au regretté Jean Guéhenno (1890-1978), écrivain et critique littéraire. Mais comment appelle-t-on les académiciens ?
   
   
   
14
Du 28 juin 1988 au 16 mai 1991, je deviens sous le 2e mandat du président François Mitterrand, ministre délégué auprès du ministre d'État des Affaires étrangères, mais qui est le Premier ministre de l'époque ?
   
   
   
15
En 1999, la fondation de Lille crée le prix Alain Decaux de la francophonie qui se déroule tous les deux ans, et qui récompense des nouvelles d'écrivains francophones dont je deviens le parrain en 2003. En 2006, j'écris, d'après le roman de Lewis Wallace, un spectacle mis en scène toujours par Robert Hossein, qui s'appelle :
   
   
   
16
Le 1er juin 2010, je reçois le 34e prix de la fondation Pierre-Lafue pour l'ensemble de mon œuvre. Nommé membre d'honneur du "mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)" et membre étranger de l'Académie roumaine, je suis enfin président fondateur d'une association que je crée en 1970 et qui entretient la mémoire d'un de nos plus grands écrivains et qui se nomme :
   
   
   
17
Je m'éteins le 27 mars 2016, jour de Pâques, à l'âge de 90 ans, à Paris, et suis inhumé dans la tombe familiale, située au cimetière du Père-Lachaise (10e division). Mais quittons-nous sur une note plus joyeuse. Dans les années 80, quel humoriste m'imitait en faisant de grands gestes, de drôlissimes mimiques et en racontant l'Histoire à sa façon ?
Je m'éteins le 27 mars 2016, jour de Pâques, à l'âge de 90 ans, à Paris, et suis inhumé dans la tombe familiale, située au cimetière du Père-Lachaise (10e division). Mais quittons-nous sur une note plus joyeuse. Dans les années 80, quel humoriste m'imitait en faisant de grands gestes, de drôlissimes mimiques et en racontant l'Histoire à sa façon ?
   
   
   
Quizz.biz ne certifie pas l'exactitude des réponses, contactez Emilierouge !

Que penses-tu de ce Quiz ?
Si vous souhaitez réagir à ce quizz, créez votre compte ou connectez-vous !

Tous les commentaires (12)
10    1    0    0   
J'avais omis


29 avril 2016
Il nous a fait aimer l'histoire tout en se considérant comme un médiateur plus qu'un vulgarisateur. Chapeau Alain Decaux et bravo pour ce quizz


29 avril 2016
Juste un petit détail : Decaux n'était pas plus historien qu'André Castelot... mais le précurseur de Stéphane Bern ou de Lorant Deutsch !

 
14 avril 2016
Merci pour la médaille.Effectivement il n'avait pas de diplôme dans ce domaine,mais vu son ?uvre on peut lui attribuer ce titre. D'autre part ces élèves sont plutôt Stéphane Bern et surtout Franck Ferrand qui avec son émission "Au c?ur de l'histoire" depuis quelques années sur Europe 1,continue le travail que Alain Decaux à commencer,et ceci ne sont pas mes paroles mais ceux de spécialistes de l'histoire et je confirme que cela se rapproche énormément et que cet homme nous fait vivre et voyager dans l'histoire comme Alain Decaux le faisait,amicalement.

14 avril 2016
Que de souvenirs dans ce quizz merci


13 avril 2016
Superbe quiz, moi, je voudrais pouvoir accrocher deux médailles aux quiz d'Emilierouge


11 avril 2016
Beau quiz


11 avril 2016



11 avril 2016
Très bien !


10 avril 2016



10 avril 2016



10 avril 2016

Excellent quizz


10 avril 2016