se connecter   + Créer un Quizz
[ Voir les 124 quizz Philosophie de la catégorie Philosophie ]

 » Les 50 derniers sujets Art et Littérature » Philosophie 

Modérateurs :     Alex    darktowerfanatic    jeffcoop   

Nouveau sujet
      
La beauté   
24 Juil. 2010, 19h49
Ouragan
   Peut-on dire assurément : ''c'est laid'' ?

Je me suis posé cette question cet après-midi à l'occasion d'une conversation avec un énergumène catégorique et rigide. Il est de coutume de considérer que la beauté est avant tout affaire de subjectivité. Il n'existe pas de jugement capable de toucher la vérité voire même de l'effleurer lorsque l'on prononce ces trois mots : ''c'est laid'' Mais qu'est-ce qui sous-tend exactement derrière cette locution du langage courant si ce n'est le reflet de la pensée commune ? La laideur se définit par ce qui repousse et s'oppose à l'attrait, par définition lui-même incontrôlable l'envie de l'Autre (objet ou sujet). Contrairement à la beauté que l'on n'imagine pas dispersée, comme un Tout, une seule fenêtre sur le ''bien fait'', la laideur se caractérise comme ce qui est pluriel : on va juger hideux plusieurs composantes d'un même objet, le reste demeurant pour le moment ''quelconque'', alors que l'on admirera la beauté, une et indivisible, d'un autre ensemble. Ceci nous renvoie sur la question : ''qu'est-ce que je veux exactement ?''. Il m'est impossible de voir d'autre beautés que celle qui émane d'un objet et par ailleurs, je puis désigner, pointer du doigt, souligner les défauts d'un autre objet, donc en cibler l'incohérence puis la laideur (car cette dernière surgit initialement d'une pièce manquante, d'un élément substitué, que sais-je ?). Si je garde un point de vue que je n'hésite pas à qualifier de candide, je dirai qu'on peut ignorer, outrepasser la laideur, opérer un mouvement de colmatage de la pulsion de dégoût qui m'envahit mais dans ce cas, je ne suis plus moi-même en accord avec la vérité car la laideur est une essence, elle existe, elle est là, elle est parcellée, on n'y peut rien. Toutefois, si je garde un point de vue qui colle à la raison, je dirai que cette laideur qui pose un problème de légitimité dans la considération de ce que je peux côtoyer, de ce que mes sens peuvent supporter, cette laideur donc, elle a caractère à être irréfutable. Elle est accessoire dans ma vie, elle a vertu d'utilité et même de nécessité pour dicter à ma conscience quel lieux je pourrai fréquenter dignement, quels objets je pourrai utiliser sans répugnance, avec quel être je pourrai faire expérience d'amitié sans aversion, à quel être je pourrai donner mon amour dans ce but on ne peut plus simple et complexe d'avoir des enfants et j'en passe... A cette condition néanmoins, je suis contraint de vivre avec la laideur, la vérité me l'impose et une vie laide n'est pas une vie, c'est une plaie.
Devons-nous nous considérer comme esclaves de ce que nos sens perçoivent de hideux ou nous leurrer en restant aveugle à la laideur et en perdant ainsi le bénéfice de pouvoir dire : ''Moi, j'ai raison'' ?
Qu'en pensez-vous ?

 
Re: La beauté   
24 Juil. 2010, 20h43
lareinelouise
Membre Premium

 44 ans, Chartres
 Officier instructeur.
656 quizz   9 sujets

Inscrit le 11 Aout 2009
2212 msgs
   La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu'elle ne disparait pas avec le temps, et en plus elle se vend mal .

 
Re: La beauté   
24 Juil. 2010, 20h58
Ouragan
   Hé hé ! Plagieur ! La deuxième partie est une pensée de Loewy, dont j'adore les travaux !
Par contre, très jolie formule que la première partie, Lareinelouise : ''La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu'elle ne disparait pas avec le temps'' : c'est beau et c'est vrai.

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 10h23
bousquette
   Je n'ai pas la capacité de me lancer au niveau d'ouragan, voici donc non un grand vent, un petit souffle d'inspiration:
La première partie je l'ai entendue de la bouche de gainsbourg!
J'ai quelques remarques:
Les femmes blanches veulent avoir des bouches d'africaines et des nez d'asiatiques
Les asiatiques veulent avoir des yeux non bridés d'occidentales
Les africaines s'éclaircissent et se défrisent
la beauté serait donc affaire d'usage, de mode?
En occident le 3/4 des blondes sont des chatains ou brunes d'origine.
Est ce à dire que l'objectivité et la notion de beauté ne vont ensemble?
la laideur est encore plus subjective. Une personne laide mais possédant un talent, une aura intellectuelle peut devenir charmante: exemple gainsbourg à l'époque de comic streap ou arthur miller le second mari de M monroe.
Inversement une belle personne devenant stupide, peut perdre de son aura!

L'esthétique est affaire d'âge, de sexe, d'éducation, de culture, de race, d'époque...
Le rapport à la beauté est un lien à la perfection, au divin, à l'immortalité!

dans notre société à la chirurgie esthétique en flêche on tend à faire perdre aux gens ce qui fait leur originalité. Une esthétique stantard s'impose: grosse bouche, nez fin, faux cils,faux seins, taille 36, visage botoxé...ce n'est pas ma définition de la beauté féminine!
C'est une femme hyperféminisée donc hyperfertile et en même temps à certains endroits squelettiques(bras, jambes...) paradoxal!

On a parlé dans l'antiquité du fameux chiffre d'or, de la divine proportion.
Aujourd'hui il y a uniformisation des canons mais nous y perdons en naturel!

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 11h13
hally
Membre Premium

  Grand est
 
1265 quizz   56 sujets

Inscrit le 9 Mai 2009
2821 msgs
   Pour tout dire, j'ai un peu de mal à suivre l'idée d'Ouragan (entre le laid et le beau, nommer ou pas... je me suis perdue)

Bousquette, tu as raison : en fait, ces exemples démontrent qu'on ne parle pas de "beauté" mais "d'uniformisation" des traits de par le monde, soit par la manipulation médiatico-commerciale, soit par souci et volonté d'intégration de l'individu dans le groupe mondial : quelque part, c'est une forme de métissage "artificiel" qui accompagne le vrai métissage, l'ensemble étant l'avenir du monde.

Je pense cependant que le "beau", et tout le monde se retrouve quelque part dans ce qui est considéré comme "beau", le beau est "apaisant", rend heureux.... Il provoque en nous une sensation positive. Nous sommes ainsi faits. Ce qu'on ressent devant un paysage époustouflant le démontre.
Peut-être cela fait-il partie de ce qui nous "élève" aussi ?

Aussi, cette course au "beau" est-elle aussi liée à cela, peut-être.

De plus, le "beau" participe à la sélection des espèces, la nature a-t-elle (je n'ai pas le savoir pour en parler, désolée) liée le beau au "résistant" en plus du "fertile"... ???

Le laid est certes plus subjectif, bien qu'on se retrouve aussi sur ce qui est considéré comme laid : la dysharmonie... dont une part est liée à nos propres critères sociaux.

Si l'esprit, le charme peut apporter du beau au laid, le laid est un facteur d'exclusion, et sans doute, de souffrance. En ce sens, cela ne me choque pas que certains, certaines, n'ayant pas la force morale ou l'envie de dépasser la nature, utilisent divers moyens s'ils le peuvent. Il s'agit là aussi d'intégration.

Quand à savoir si le beau et le laid n'existent que l'un par rapport à l'autre, je dirais que le beau existe en tant que tel. Et que le laid existe "en creux" du beau.



 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 11h27
aime
   Ha ,,,,,,la beauté a 82 ans ,ils y a beaucoup de moqueries ,a cet ègard ,je l 'èprouve souvent ,par certains jeunes mal èduqués ,soit en ville soit dans un moyen de transport ,

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 11h30
vansco
   Message supprimé à la demande de l'auteur

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 11h34
Ouragan
   En vous citant :

---> ''la laideur est encore plus subjective. Une personne laide mais possédant un talent, une aura intellectuelle peut devenir charmante: exemple gainsbourg à l'époque de comic streap ou arthur miller le second mari de M monroe. '' Bousquette

---> ''Si l'esprit, le charme peut apporter du beau au laid, le laid est un facteur d'exclusion, et sans doute, de souffrance. En ce sens, cela ne me choque pas que certains, certaines, n'ayant pas la force morale ou l'envie de dépasser la nature, utilisent divers moyens s'ils le peuvent. Il s'agit là aussi d'intégration.'' Hally

Je me rends compte que j'avais en effet occulté un partie du problème dans mon mini-développement. Car ce sont là deux arguments de poids, il faudra que je révise ma copie.


 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 11h58
tokepoza
Membre Premium

 31 ans,
 étudiant
108 quizz   13 sujets

Inscrit le 20 Fév. 2010
2915 msgs
   Débat intéressant... il ressort de tous les posts que la beauté est affaire de subjectivité, j'en conviens. L'évolution des canons de beauté à travers les âges en témoigne. Cependant, je constate avec amusement que les attributs de la laideur ont fort peu changé à travers le temps. Un nez crochu, un regard louche, une bedaine tombante... on retrouve celà de l'antiquité égyptienne à notre époque, en passant par le Moyen-Age des cathédrales (j'avais absolument envie de mettre cathédrale dans le post)...

Malgré celà, peut-on dire assurément "c'est laid"? Il convient, comme l'expliquait Ouragan (ou ce que j'ai compris de l'explication d'Ouragan), de différencier laideur générale et, disons, une composante laide d'un objet. La laideur se rapporte plutôt à un sentiment, à une peur, à un dégout... on peut se poser la question de savoir si l'on peut trouver une assurance, une certitude dans ce ressenti... n'étant pas en mesure de donner une réponse, je préfére conclure sur la joie qu'il y a à prononcer ces mots : "c'est laid". Il y a dans cette phrase beaucoup plus que l'affirmation d'une esthétique et la révélation de goûts culturels. Il y a l'expression de sentiments personnels, l'affirmation de valeurs, la libération de l'âme face à une réalité hideuse... Dire d'un tacle de Van Bommel "c'est laid", -défi inutile n°56 remporté, placer un footeux dans une dissert' de philo- c'est l'une des plus grandes jouissances que j'éprouve en regardant le foot.

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 12h05
Ouragan
   Ce doit être un point de vue qui se défend que celui qui s'étire plus ou moins nettement dans le dernier paragraphe du précédent post.

 
Forum Philosophie | Haut de page

Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement.
Merci de désactiver votre Adblock, ou de voir comment nous aider
en nous contactant à julien@quizz.biz