se connecter   + Créer un Quizz
[ Voir les 124 quizz Philosophie de la catégorie Philosophie ]

 » Les 50 derniers sujets Art et Littérature » Philosophie 

Modérateurs :     Alex    darktowerfanatic    jeffcoop   

Nouveau sujet
      
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 12h09
tokepoza
Membre Premium

 32 ans,
 étudiant
108 quizz   13 sujets

Inscrit le 20 Fév. 2010
2915 msgs
   Ca l'ai, ça l'ai ... je dirais même qu'il prend toute sa signification devant le spectacle de ces fameux tacles de Van Bommel.

J'aime bien la citation Serge Gainsbourg, cool...

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 13h42
Ouragan
   Ce qu'a dit Hally me fait aussi me demander si c'est ce qui est laid ou ce qui est beau qui est surfait. Est-ce que l'on s'épanche plus en brimades et réprimandes lorsque l'objet est laid ou est-ce plutôt lorsqu'il est beau que l'on se plaît davantage à préciser la qualité d'une prestation ? Difficile à répondre aussi... Je ne vois pas.

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 13h47
Joe12
   Je vais éviter de discourir sur le sujet puisque je ne pense pas avoir une opinion trés interessante sur le sujet à part penser que le beau et le laid sont des étiquettes que l'on met sur les gens en fonction de leur caractéristique,de leur statut social etc...Les gens ne savent pas faire la différence entre le vrai beau et le vrai laid.Chacun à sa définition du beau.Pour un tel ça sera quelqu'un qui a de la classe,qui sait s'habiller pour un autre ça sera quelqu'un qui a un charme,qui est naturel.Tout dépend de l'opinion de chacun pour définir le beau et le laid.La beauté pour moi ne peut pas être universel et donc il est trés dure d'avoir un avis commun sur cette chose qui provoque en nous souvent un désir par le fait qu'elle est agréable à l'oeil.

 
Re: La beauté   
25 Juil. 2010, 21h22
hally
Membre Premium

  Grand est
 
1265 quizz   56 sujets

Inscrit le 9 Mai 2009
2821 msgs
   Ouragan, il me semble évident que l'on s'exprime plus sur le "beau", non ? Le "beau" valorise celui qui le constate comme l'objet de sa constatation.

Joe, tu ramènes le sujet, me semble-t-il à la beauté ou laideur des humains. J'ai assisté à une émission de type scientifique, dont je me souviens de quelques bribes.

La "nature" n'a qu'un objectif "sa survie", toutes espèces confondues.

Pour cela, dans la mesure où nous sommes dans une nature sexuée, il faut que l'identification des sexes se fasse et que l'attirance se produise. On sait que mêmes les animaux font des parades, et que d'ailleurs dans le monde animal, les mâles sont plus colorés et agrémentés que les femelles... pour séduire leurs belles. C'est d'ailleurs une chose extraordinaire quand on y pense : le choix appartient à tous, mais la nature a prévu toute une panoplie de manoeuvres (parures, parades, mimiques etc...).
La nature fait se reproduire aussi les représentants les plus "solides", les plus propres à préserver la survie de l'espèce... Il n'y a que les humains pour avoir su, par leur évolution sociale, déroger à ces règles. Cependant, l'héritage est puissant.
Nous sommes tous en partie "programmés" pour le "beau" physique des humains, parce que la nature nous a programmé pour la survie de l'espèce. Nous sommes, mâles et femelles, programmés pour aimer et protéger les "petits" de l'espèce, c'est à dire nos "bébés". Or, nos bébés ont des caractéristiques : petit nez, visage lisse, très grands yeux écartés... et c'est ce que nous continuons, malgré nous à trouver beau, quand on grandit...

Quand à ce que dit Bousquette des "femmes" belles qui n'ont plus rien de naturel, c'est vrai que les "canons" actuels ressemblent plus aux canons des dessinateurs de pin-ups et de mangas qu'à la réalité humaine. Donc " la vie imite l'Art" !!

 
Re: La beauté   
26 Juil. 2010, 13h53
Ouragan
   Oui, ce doit sans doute être cela.

 
Re: La beauté   
26 Juil. 2010, 14h52
Rowena
Membre Premium

 22 ans, *************
 Harrypotterologue
56 quizz   42 sujets

Inscrit le 11 Jan. 2009
1318 msgs
   Ce qui est beau pour quelqu'un sera laid pour un autre.
J'arrive de mieux en mieux à ne pas dire "C'est laid" ou "C'est beau" mais "Je trouve ça laid". En fait, cela dépend de quoi on parle. Car, "beau", est positif, donc, je pense que l'on peut dire "C'est beau". Mais "C'est laid", moins...


 
Re: La beauté   
26 Juil. 2010, 19h50
Ouragan
   Oui, je vois ce que tu veux dire, Rowena. On est bien plus honnête avec soi-même en appliquant ta démarche.

 
Re: La beauté   
29 Déc. 2010, 0h10
Ouragan
   Nouvelle entrevue avec l'énergumène il y a de cela quelques jours et nouveau problème car ni lui ni moi ne semblons enclin à accorder à l'autre une oreille docile. (l'énergumène est mon ancien prof de philo, au passage. Je ne le méprise pas, au contraire, je l'adore et nous avons souvent des conversations très animées)

La beauté est-elle un préjudice ? Je tends à répondre, avec précaution tout de même, que non. Cette question est finalement soulevée par celle-ci : la beauté doit-elle faire l'unanimité ? L'artiste du beau ou l'esthète qui se repait du travail de cet artiste doivent-ils regarder d'un même oeil contemplatif (sens premier ''contemplo'') leur produit, le premier manufacturé, le second ''de consommation artistique'' ? Si l'on présuppose que le beau peut exister, qu'il est une essence matérialisable par un objet concret ou un idéal que l'on puisse imaginer, on peut directement imaginer que ce concept de beauté et CE, même s'il est différent pour chacun d'entre nous comme nous l'avons signifié plus haut, transparait inéluctablement dans la pensée unique. En témoigne le nombre incalculable de fois où nous avons échangé nos avis avec des proches : ''Moi, j'aime... moi, je préfère...''
Il est donc entendu que ledit concept n'est étranger à personne, que chaque être voit la Beauté dans une beauté. - - -> ''Ma femme est belle, c'est l'idée que je me faisais de la Beauté''. (exemple débile, je sais !)
Donc cet idéal, qui ne donne à voir de lui qu'une manifestation, est bien un et non pluriel. Il ne plait pas aux uns, il plait à tous. Dans la démonstration de l'unicité du corollaire de la Beauté à l'humain, il nous faut bien distinguer deux cas très différents toutefois :
- celui où la Beauté regarde un seul être humain. L'homme voit lucidement ce que la Nature lui aura raisonnablement donné à voir de joli, il ne réfléchira pas et songera que chacun de objets vers lesquels il se sent attiré, établit entre lui et la Beauté un sentiment de désir qu'il ne réprimera pas. Ce sentiment tend à rapprocher les deux notions d'objet concret et de Beauté conceptuelle dans l'imaginaire de l'homme si bien qu'elles viennent à se confondre. Chaque homme voit donc en ce qu'il aime LA Beauté, réduisant au silence l'expression de la vérité cherchant à dire qu'il ne s'agit que d'une beauté.
- celui où l'homme regarde le produit tangible d'un de ses congénères qui lui voit en sa réalisation la Beauté du cas précédent. Ce cas à traiter est beaucoup plus délicat. On pourra d'emblée déclarer que si l'individu qui apprécie la réalisation ne la trouve pas à son goût, il ne verra pas une beauté donc pas la Beauté. Or les choses se déroulent à mon sens plus subtilement. Le premier homme A, plongé dans l'absolu de la Beauté (la même que celui de l'homme B qui regardera le produit P) y verra l'inspiration à façonner sa beauté, lui apparaissant ainsi comme fenêtre de La Beauté. Or se peut-il que B voit en P, crée par A, la Beauté ? Je l'affirme, oui ! et ce même si B déteste foncièrement ce qu'a crée A. Pourquoi ? tout simplement parce que la Beauté laisse des traces. Le Beau est une essence, d'une force créatrice et inspiratrice inépuisable (tableaux, sculptures, êtres humains, Nature...). Il y a toujours du Beau et en toute chose. La puissance canalisée par l'imagination de réalisation de A, qui est un homme mais peut se généraliser à une autre entité, est le meilleur des chemins qu'emprunte le concept de Beauté pour venir loger dans un fait. Certain n'y verront qu'un locataire, là où d'autres feindront de ne pas le voir. Seulement, l'oeuvre quelle qu'elle soit ne nous apparaitra jamais immonde car habitée par ce petit échantillon de la suprême Beauté.
CQFD : la Beauté se doit de faire l'unanimité et elle le fait bien, à mon sens.
Etes-vous d'accord avec mon raisonnement ?

 
Re: La beauté   
6 Jan. 2011, 1h13
tokepoza
Membre Premium

 32 ans,
 étudiant
108 quizz   13 sujets

Inscrit le 20 Fév. 2010
2915 msgs
   Yop, back on this forum... Très bonne morale que celle de Rowena, pleine de justesse & de modestie. Ceci dit, je ne dirais point au bistrot "A mon humble avis, Ribéry a une figure assez ignoble", un bon "woo, qu'il est cheum ce mec" suffira, on y éprouve plus de plaisir.

Je me demande quand même, au sujet du raisonnement (ça fait un quart d'heure que je le lis, je crois avoir pigé, au sujet d'un détail dans le cas n°2 : La personne qui a créé le fameux produit P, y voit-elle nécessairement de la beauté ? Souvent, on est déçu par ce que l'on a créé soi-meme. On s'imaginait quelque chose de fameux, de grandiose, de je-ne-sais-quoi, et quand on le réalise, quand on a posé les mots sur le papier, les traits sur la feuille à dessin, on n'a pas ce que l'on imaginait. On est déçu de ne pouvoir exprimer l'idée du Beau qu'on se faisait. L'oeuvre nous parait fade, vide, nulle, et pourtant, il doit bien y avoir dans ce produit des traces, certes maladroites, mais bien réelles, de l'idée du Beau qu'on se faisait et qui a inspiré l'oeuvre. On pourrait évidemment mettre en cause la médiocrité de l'auteur, sauf que ce genre de problème est commun à des artistes de génie ! C'est un poil paradoxal, cet état ou tu as l'impression d'exprimer ce que tu ressent, ce que tu pense être Beau, et voir au résultat que ça ne l'est pas.

Sinon, sur le raisonnement, "il y a toujours du beau en toute chose", si tu dis que chacun est sensible au Beau, personne ne devrait trouver quelque chose d'immonde, avec ta logique de la beauté qui doit s'imposer à tous...

Mais à part ça, je ne le trouve pas facilement "attaquable", ce raisonnement, si c'était ta question. Mais personnelement, chercher une essence à la Beauté... J'ai toujours eu du mal à appréhender les choses en parlant d'"essence", comme tu le fais. Se détacher du concret, du tangible, surtout en parlant d'esthétique, c'est perturbant. Je préfére voir la beauté comme notre rapport aux choses, les qualités qu'on leur donne et les sentiments qu'on y prête. En plus, mes souvenirs de philo étant ce qu'ils sont...

 
Re: La beauté   
28 Fév. 2012, 13h36
Dualagent

 23 ans, Neuchâtel
 étudiant
31 quizz   1 sujet

Inscrit le 17 Jan. 2012
27 msgs
   Il est vraie que la beauté est subjectif c est pour cela souvenez vous que Confucius a dit "il y a de la beauté dans chaque choses mais elle n est pas perceptible par tous"

 
Forum Philosophie | Haut de page

Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement.
Merci de désactiver votre Adblock, ou de voir comment nous aider
en nous contactant à julien@quizz.biz