se connecter   + Créer un Quizz

Pour ceux qui ont vécu la guerre

[ Voir les 4 quizz Guerre de la catégorie Histoire ]

 » Les 50 derniers sujets Culture Générale » Histoire 

Modérateurs :     ajc    synapse58   

Nouveau sujet
      
Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 19h46
juliettemtropmj
Soutien Quizz.biz, Membre Premium

 17 ans,
 Lycéenne
571 quizz   210 sujets

Inscrit le 1er Nov. 2014
4167 msgs
   Bonjour à tous,


Je créé ce sujet pour que ceux qui ont vécu la guerre, quel que soit la guerre, ( Guerres mondiales, guerre froide ( impressions face à la chute du mur par exemple ), guérillas etc, puissent nous raconter leur passé vis à vis de ça.
Même pour ceux qui ont vécu ou assisté en direct à la télévision à de grands événements tels que les attentats du 11 septembre 2001, cela est intéressant.
Tous les témoignages sont précieux, et cela m'intéresserais vraiment d'en récolter quelques-uns en tant que passionnée d'histoire.
N'hésitez pas à interroger votre entourage, vos parents, grands-parents, arrières-grands-parents, grands oncles ou tantes ...

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 19h52
Thrudon
Membre Premium

 20 ans,
 
180 quizz   15 sujets

Inscrit le 5 Avril 2015
9777 msgs
   Les seuls événements de guerre que j'ai vécu sont les différents attentats survenus ces dernières années. Je me rappelle qu'à chaque fois, j'étais choqué d'apprendre que des actes de barbares ont eux lieux dans des pays comme la France où je pensais que plus jamais on ne connaîtrait la guerre depuis la Seconde Guerre mondiale.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 19h55
loupppc
Membre Confiance

  Québec ( la province).
 
96 quizz   96 sujets

Inscrit le 26 Oct. 2016
1697 msgs
   Comme Thrudon, mais moi j'étais et suis dans un autre pays alors je n'ai pas vécu la peur constante que vous avez vécus.

Juliette, je trouve que ce sujet est une super bonne idée, en espérant que des personnes ayant vécu des événements viennent nous en parler !

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 20h26
juliettemtropmj
Soutien Quizz.biz, Membre Premium

 17 ans,
 Lycéenne
571 quizz   210 sujets

Inscrit le 1er Nov. 2014
4167 msgs
   J'ai moi-même vécu les récents attentats, mais je n'ai pas ressenti de peur, plutôt un profond désespoir et surtout l'effet que cela faisait de dire et d'entendre : "Encore un nouvel attentat". Les attentats se produisaient très fréquemment et les minutes de silence étaient intenses alors que je n'avais vécu avant le drame de Charlie Hebdo que l'attentat de Mohamed Merah en 2012, ma première minute de silence, j'étais en CM2.
Je me souviens du profond sentiment national qui s'est emparé de la France, des projets de murs d'expressions dans les écoles, du soutient de tous et notamment des pays étrangers éteignant leurs monument en gage de respect et de compassion, pour montrer qu'eux aussi, ils n'ont pas peur.
Le plan vigipirate m'a marqué également, très grande mobilisation de sécurité partout en France.

J'étais également mêlée entre la compassion et la tristesse vis à vis de mon pays qui n'éteint pas sa tour Eiffel lorsque dans le monde, tous les jours, dans des pays moins prestigieux et victimes de guerre, les attentats se font quotidiens et le nombre de victimes sont supérieures aux nombre de victimes françaises.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 20h39
usvem
Soutien Quizz.biz

 19 ans,
 étudiant
95 quizz   53 sujets

Inscrit le 4 Avril 2015
1779 msgs
   Hélas, ce constat que tu dresses Juliette me révolte également... Quand un attentat meurtrier se produit dans des pays "moins prestigieux", une simple annonce est passée dans un bandeau BFMTV qui défile une fois toute les 10 minutes... Il y a comme une "hiérarchie des morts... Qui se souvient de l'attentat de Mogadiscio du 14 octobre 2017 en Somalie? Personne. Pourtant, il y eut pas moins de... 587 morts! Avec tous les attentats qui se sont produits en France depuis celui de Mohamed Merah, on n'arrive même pas à ce nombre... Mais ce sentiment de penser que la France est très touchée par rapport aux autres pays est alimenté par des politiques qui pensent bon de faire passer la France comme LA victime n°1 du terrorisme. Par exemple, Monsieur Éric Ciotti a jugé bon d'affirmer que "La France est sans doute la première cible au monde en matière de terrorisme"... Cette phrase, en plus d'être entièrement fausse me donne envie de gerber tant ce cher monsieur Ciotti semble négliger ces pays, certes moins développés mais largement plus victimes du terrorisme que nous tel l’Afghanistan, l'Irak, le Nigeria, la Syrie ou encore le Pakistan qui sont les 5 premières nations de ce triste classement...

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 22h03
Barry1995
Soutien Quizz.biz, Membre Premium

 23 ans,
 Herman
425 quizz   671 sujets

Inscrit le 13 Déc. 2015
12409 msgs
   J'ai connu les attentats du 11 septembre 2001, j'étais âgée de 6 ans à l'époque.

Je n'ai pas beaucoup de souvenirs, mais le seul souvenir que j'ai, c'est à l'école où nous avions fait une minute de silence en hommage aux victimes.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
8 Aout 2018, 23h19
Besanthile
Soutien Quizz.biz, Admin des groupes, Super Premium

 
 
2198 quizz   369 sujets

Inscrit le 25 Aout 2014
25157 msgs
   Je suis tout-à-fait d'accord avec vous. Je trouve vraiment triste que la France n'accorde pas le même régime de "faveur" au niveau des hommages pour des pays africains par exemple, dans lesquels les attentats sont quasi-quotidiens que pour des pays d'Europe de l'Ouest. Cependant, nous avons pu remarquer que tous les pays du monde n'éteignent pas leurs monuments nationaux lorsque la France est victime d'un attentat terroriste, mais que seuls les États les plus près de l'État subissant le terrorisme lui rendent hommage. Il est vrai qu'il serait bien plus normal de rendre hommage à tous les massacres de l'État islamique d'une manière égale... C'est un autre débat, mais c'est le cas pour tous les sujets, la France n'amène pas ses citoyens à s'ouvrir au monde et ne rend pas hommage à tous les États, pourquoi a-t-on l'affaire de ce garde du corps aux infos depuis un mois alors que tant de massacres et de guerres bien plus inquiétants se déroulent ? Que nous avons tant de choses à faire pour faciliter l'accueil des migrants et leur intégration par exemple ? N'y a-t-il que donc ce garde du corps dans le monde ??

Pour revenir à ta question, j'ai également des souvenirs des attentats les plus proches...
- pour celui de Charlie Hebdo en 2015, je me trouvais dans le train me ramenant du lycée, après trois heures de TP, un mercredi midi, lorsque les voyageurs ont commencé à devenir réellement silencieux... Il n'y a pas vraiment eu d'échange bruyant entre eux, mais tous étaient en train d'apprendre au fur et à mesure ce qu'il se passait, je ressentais leur peur et leur colère. C'était le tout premier attentat que je vivais réellement donc je ne savais pas du tout ce qui se produisait... Arrivée à la maison, ma mère m'a directement amenée devant la télévision et j'y ai appris la barbarie qui habite certains d'entre nous... Le lendemain, à cause de soucis de santé, j'étais à l'hôpital, et je me rappelle qu'à 12h, heure de la minute de silence, j'étais sur le parking des ambulances avec mon père. Une sonnerie a retenti et le monde s'est totalement arrêté pendant une minute... C'était très fort, et sincèrement, ça avait l'air tellement énorme du haut de mes 14 ans à l'époque que j'étais convaincue que jamais plus ne se reproduirait quelque chose de ce style en France.
- pour le 13/11, les attentats du Bataclan, je me rappelle à vie qu'ils se sont déroulés un vendredi soir. J'habite en région parisienne, et ma mère travaille au Havre, au nord de la France. Toutes les semaines, elle y passe quelques jours et enchaîne quatre heures de train rien que pour y aller... Ce treize novembre, je me rappelle être dans mon lit, sur QB, et aller par hasard sur Yahoo. J'y ai lu qu'il y avait un attentat en cours à Paris... J'ai sauté de mon lit et suis descendue tout de suite dans le salon. Mon père essayait désespérément de joindre ma mère qui était sur le chemin du retour, sachant qu'à cette heure-ci elle devait être en plein Paris, non loin des attentats, dans le métro... J'ai été priée d'aller rassurer mes sœurs et ai attendu peut-être une bonne heure avant d'avoir des nouvelles de ma mère... Puis mes amis m'ont demandé d'écrire que je suis en sécurité sur ce système de sécurité Facebook mis en place à ce moment-là, j'avais une notification exprès dessus... Après cela, nous avons tous les trois regardé la télévision toute la nuit sur ces attentats qui paraissaient déments et qui pour la première fois en France je crois, ciblaient la jeunesse dans des lieux où je peux me trouver moi-même, et c'est là que j'ai commencé à me sentir moi-même menacée. Depuis, dès que je suis dans un lieu fréquenté, j'ai peur... Le 16 novembre, retour dans mon nouveau lycée dans une ambiance lourde, il avait été précisé de tous s'habiller en noir, qu'il y aurait une minute de silence... Ça a été très lourd toute la journée, mais je me souviens particulièrement de mon dernier cours qui était un cours d'anglais : ma professeure débutait, c'était une jeune rouquine vraiment adorable, toujours légère et avec le sourire. En avance, je l'attendais avec une amie pour entrer dans la classe, je l'ai vue arrivée en proie à une vraie crise de larmes, elle nous a expliqué qu'elle avait perdu un parent dans les attentats... Ça a été très difficile pour nous tous de nous relever après ça. Nous habitons tous près de Paris, nous fréquentons tous de grands lieux touristiques, les grandes gares parisiennes St Lazare/La Défense/Paris Montparnasse sont nos maisons secondaires, nous avions entre 15 et 18 ans et nous ne pensions qu'à une chose pendant des jours, des semaines, des mois... La mort qui nous guettait peut-être dans la terrasse d'un café ou simplement devant le lycée demain matin.
Notre professeur d'histoire nous avait distribué des papiers et nous avait demandé d'écrire notre ressenti face à ces attentats si près de chez nous. Je me souviens lui avoir demandé pourquoi, inlassablement pourquoi, presque en larmes... Je n'ai perdu personne dans ces attentats, mais ça s'est joué à rien et depuis, je suis assez hystérique dans des lieux publics. Je suis très tendue dans des grandes gares parisiennes, de grands lieux touristiques même pas forcément en France... Et c'est dans cette peur permanente de la mort que nous allons tous évoluer désormais.
- j'ai eu une approche différente de l'attentat de Nice : chaque été, je pars dans des camps d'été, des camps internationaux qui sont en Angleterre et permettent entre autres de perfectionner son anglais. Ce qu'il faut savoir, c'est que vivre là-bas est vivre dans un cocon. Vous êtes avec vos amis venant du monde entier, vous appelez parfois vos parents mais vous avez tellement de cours, d'activités, vous voulez tellement optimiser votre temps libre avec vos nouveaux potes que vous n'êtes plus relié au monde réel. Le 15 juillet, un Belge m'a dit au déjeuner "tu as vu qu'il y a eu des attentats ?", je n'ai rien compris et dès que j'ai pu je suis allée en salle informatique pour aller jeter un œil, et j'ai lu l'étendue du désastre... Pour le coup, Nice est loin de chez moi, je n'y suis jamais allée mais c'était encore un coup réussi de ces fous, le jour de notre fête nationale, encore un symbole bafoué. L'après-midi, dans la salle où nous nous retrouvions tous, le directeur du centre a dit : "who is French here ? French people, raise your hand please". Nous avons été cinq ou six à lever la main, puis il a déclaré... "Yesterday there was a terrible terrorist attack in France, in the city of Nice. Another sign of violence by the terrorists, all over the world, you all had one terrorist attack in your own country, but how can we stop that ? You have to meet a lot of people, lots of cultures, learn some languages, you need to travel, to understand our world, together, to make the world great one day. We can't stop it alone but we have a chance together. If you have the choice and you always have it, please choose the way of the peace even if it seems more difficult, you'll save a lot of people from the darkness. Stand up now, give your hands to your neighbors and stay in silence during one minute please. Today it's not only for France, for Nice and all the victims. It's also for all the victims of terrorism all over the world."

Je n'ai pas vécu les attentats du 11 septembre, mais ma mère a vécu un attentat terroriste à la bombe dans le métro, autour de 2001 je pense, elle a pris le métro qui était juste avant celui qui a explosé...
Quant aux guerres, ma grand-mère a vécu la Seconde Guerre mondiale. Elle a grandi à Paris, dans la zone occupée par ceux qu'elle continue à appeler les Boches, après chaque repas elle dit "voilà, encore un que les Boches n'auront pas", phrase très utilisée à l'époque... Inutile de préciser que même maintenant elle n'aime pas les Allemands Elle se rappelle des tickets de rationnement, mais essentiellement les sonneries qui retentissaient dans son école élémentaire à longueur de journée, laissant supposer l'arrivée d'éventuels bombardements à Paris, elle se souvient être descendue avec tous les petits dans la cave de l'école. Pendant ces alarmes, les maîtresses d'école leur apprenaient de petites chansons pour les rassurer, car mine de rien ils comprenaient ce qui se passait, et ma grand-mère me chante ces chansons dès qu'elle le peut même maintenant écoute "Ne pleure pas Jeannette" par exemple
Je suis également passionnée par l'histoire et particulièrement par la Seconde Guerre mondiale donc je demande souvent à ma grand-mère ce dont elle se souvient, je n'ai pas tout en tête actuellement, mais elle se souvient également extrêmement bien de la libération de Paris. Elle se rappelle des drapeaux français et surtout des chars alliés circulant dans Paris. Elle a une photo d'elle petite sur un char !!
Elle se souvient aussi que les soldats alliés jetaient aux enfants parisiens affamés par le système nazi des chewing-gums par centaines. Elle en a reçu un et c'était la première fois qu'elle testait le chewing-gum...
C'est incroyable.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
9 Aout 2018, 18h32
jf5000

 119 ans,
 
14 quizz   1 sujet

Inscrit le 6 Mai 2017
297 msgs
   Tu écris drôlement bien on a l'impression de lire un roman.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
9 Aout 2018, 18h33
MarinaDance
Soutien Quizz.biz, Membre Premium, Modérateur

 26 ans,
 
1357 quizz   530 sujets

Inscrit le 30 Juin 2013
42760 msgs
   J'ai la flemme de lire ce pavé très long.

 
Re: Pour ceux qui ont vécu la guerre   
9 Aout 2018, 18h35
usvem
Soutien Quizz.biz

 19 ans,
 étudiant
95 quizz   53 sujets

Inscrit le 4 Avril 2015
1779 msgs
   Tu as tort Marina, c'est vraiment très bien écrit et je trouve que le regard de Besanthile sur les attentats est intéressant.

 
Forum Guerre | Haut de page

Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement.
Merci de désactiver votre Adblock, ou de voir comment nous aider
en nous contactant à julien@quizz.biz