Votre objet mathématique préféré

Quizz.biz est un service gratuit financé par la publicité.
Pour nous aider et ne plus voir ce message :

[ Voir les 926 quizz Mathématiques de la catégorie Sciences ]

 » Les 50 derniers sujets Culture Générale » Sciences 

Modérateurs :     ajc    synapse58   

Nouveau sujet
      
Re: Votre objet mathématique préféré   
26 Déc. 2009, 20h47
Ouragan
   Justement, lesjumelles, je ne veux PAS d'opinions. Je désire une réponse dénué de sentimentalisme et d'effusions même si le coeur n'y est pas. Et, un professeur n'y est pas pour quelque chose dans l'engouement de sa matière, vous ne me la ferez pas, celle-là ! Car personnellement, je sais ce que sont des profs, déchets de cette autrefois noble institution qu'était l'Education Nationale, qui cherchent à tout faire pour vous rendre le quotidien atroce, du fait de mon passage en prépa. Et comme je l'ai dit, j'ai lancé innocemment un sujet sur les maths, ce que j'aurais pu faire dans d'autres thèmes... Probablement, n'étiez-vous pas vous-même conviées sur ce topic...

vansco, ton intérêt est louable dans cette atmosphère un peu tendue. La fonction zêta de Riemann est au coeur d'un grand mystère pour les maths et la célèbre hypothèse de Riemann, insoluble peut-être, irrésolue en tout cas, demeure l'un des plus importants théorèmes que l'on cherche à prouver et dont la démonstration se voit gratifiée de la somme d'un million de dollars par l'institut de la recherche américaine, au titre d'une des sept énigmes mathématiques à résoudre durant le IIIème millénaire. Voici la fonction zêta de Riemann :

\zeta(s)=\sum_{n=1}^\infty{\frac1{n^s}}

L'hypothèse de Riemann : ''les zéros non triviaux de la fonction zêta de Riemann sont réels et ont une valeur d'un demi.''
Si l'on parvenait à démontrer cette hypothèse, on pourrait, semble-t-il, accomplir de prodigieuses avancées dans de nombreux domaines, en physique, astronomie...

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
26 Déc. 2009, 20h50
Ouragan
   Léger problème, je l'écris le plus lisiblement possible :

Zêta(s)=Somme de n=1 jusqu'à l'infini de ( 1/ n^s )

J'espère que tu comprendras !

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
26 Déc. 2009, 23h07
hally
Membre Premium

  Grand est
 
1265 quizz   56 sujets

Inscrit le 9 Mai 2009
2821 msgs
   Euh ! c'est passionnant mais franchement incompréhensible pour des non-matheux ! Tu dis que la résolution de cette fonction permettrait de grandes avancées, tu pourrais un peu décrire... Merci

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
26 Déc. 2009, 23h11
Joe12
   en calcul mental je suis le meilleur en france.J'ai remporté le concours du calcul l'année derniére a Paris.J'étais fier.=)

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
30 Déc. 2009, 23h23
Ouragan
   Eh bien, précisément, hally, je n'en sais rien. Je crois que la physique quantique apprécierait grandement qu'on prouve l'hypothèse de Riemann et les calculs de densités astronomiques également.

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
31 Déc. 2009, 1h19
nabuco
Membre Confiance

 28 ans, Dole (39)
 
150 quizz   5 sujets

Inscrit le 9 Mai 2009
215 msgs
   Je ne porte pas un grand intérêt pour les maths, toutefois je suis passionné par le calcul de la surface de dieu d'Alfred Jarry, élément certes plus absurde que mathématiques mais qui cache une réelle réflexion (pataphysicienne) amenant à dire que dieu est le point tangent entre 0 et l'infini (donc le chemin le plus court entre 0 et infini), dieu étant considéré comme point et non comme une droite puisqu'il est inétendu selon jarry.
Boris Vian s'est également essayé à ce calcul arrivant a un résultat moins convainquant : dieu = d+i+e+u.

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
31 Déc. 2009, 13h59
Ouragan
   C'est amusant nabuco, car ta réflexion m'amène à Descartes et ses ''Méditations'' pour lesquelles les mathématiques sont davantage un moyen de percer l'existence d'une essence divine plutôt que d'en interdire toute supposition. Comme le dit le penseur au Cogito en se levant le matin, si l'on suppose que j'ai complètement perdu la mémoire, il m'apparaîtra forcément que 1 + 1 ne peut être qu'égal à 1 puisqu'on ajoute deux quantités par Nature identiques. Or, pour Descartes, Dieu, c'est la constance, et le simple fait d'y penser le fait exister comme l'assertion mathématiquement fausse de 1 + 1 = 1.
Dieu se calque ainsi sur une involution du type fof = f où f est une fonction qui associe deux objets mathématiques rigoureusement égaux. Et on s'aperçoit bien vite de cette vérité car la transcendance céleste est la seule entité par excellence à pouvoir rester elle-même à tout moment. Ce qui rejoint d'ailleurs un peu l'idée que se fait Locke de la conscience du monde et bien sûr du fait qu'il existe un monde : la conscience fait uniquement varier notre perception du monde alors que lui, demeure immobile, d'où l'idée d'une stabilité ''surnaturelle''. J'entends immédiatement ton objection : Descartes a, plus haut, fait le postulat d'une amnésie astucieuse. En réalité, il s'agit d'une prise de recul stratégique qui n'influe pas sur le Vrai, et sert à insuffler de l'ampleur. Prouver une existence de Dieu ne peut pas se réduire à démontrer une formule mathématique (encore que, pour certains penseurs, comme Erasme, les mathématiques sont sacrées, mais bref), il ne peut s'agir que d'un exemple inductif. De cette vérité valable pour l'amnésie, on en tire une règle car les maths ont le bon goût de garder leur caractère universel à chaque instant ! Les mathématiques sont une petite partie du mystère divin offert aux hommes. Cette modeste preuve du caractère mystique des maths pose une autre interrogation : la seule question à laquelle cette analyse ne répond pas est bien : ''Dieu existe-il lui-même''. Descartes tend à vouloir le certifier. Je me tapis dans le scepticisme !

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
16 Jan. 2010, 16h24
Ouragan
   Après ce bref écart philosophique, d'autres amateurs pour la question initiale de ce sujet ?

 
Re: Votre objet mathématique préféré   
Re: Votre objet mathématique préféré   
20 Juin 2010, 10h10
Rowena
Membre Premium

 23 ans, *************
 Harrypotterologue
56 quizz   42 sujets

Inscrit le 11 Jan. 2009
1318 msgs
   Je ne suis qu'en 5°, donc, je n'ai pas vu les racines carrées, les théorèmes, et tout ce tralala !
Pour l'instant, j'aime beaucoup les apérations de nombres positifs et négatifs.

 
Forum Mathématiques | Haut de page